• Chers internautes,
    Bienvenue sur le site de la Mairie de Saint Jean de Bournay. Bonne visite !
    Le Maire, Daniel CHEMINEL

Saint Jean, ville historique

Aux portes de Vienne, alors capitale Gallo-romaine, le bourg de St Jean était situé sur l’une des principales routes militaires et commerçantes reliant l’Empire de Rome aux provinces rhodaniennes par les Alpes.
Affranchi par Amédée, comte de Savoie, en décembre 1292, St Jean de Bournay dut attendre 1866 pour avoir ses propres armoiries ainsi que sa devise. Celle-ci figure depuis 1880 sur le fronton de son Hôtel de Ville : « de gueules au cheval échappé d’argent » ou plutôt : « Liberté aiguillonne ».
Aux XV° et XVI° siècles, le pays St Jeannais connaît un essor économique et industriel intense, grâce à la fabrique de toiles pour la marine, le peignage et le tissage du chanvre.

Jusqu’à la signature du Concordat de Napoléon Bonaparte et Pie VII en 1801, la commune de St Jean porta ainsi le nom révolutionnaire de « Toile à voile ».

A la suite du décret de l’Assemblée Nationale du 3 février 1790, divisant le Dauphiné en 3 départements, dont celui de l’Isère, en 4 districts ou arrondissements et 91 cantons, Saint Jean de Bournay devint le 12ème canton du district de Vienne.

Aujourd’hui Saint Jean de Bournay est une commune dynamique, porté par une croissance démographique importante. Les charmes de la campagne, alliés au confort de la ville attirent en effet toujours plus d’habitants.

Le patrimoine

Au détour d’un chemin, vous pourrez voir apparaître les monuments locaux : la Madone, ou « Notre Dame des Lumières », qui surplombe fièrement le bourg, la Chapelle de Bournay, vieille de plus de huit siècles.
Enfin, vous pourrez faire une pause à l’espace Drevon, où sont exposées par intermittence les œuvres de ce grand « peintre - paysan », né à Saint Jean de Bournay.